Comment choisir son type d’énergie lors de la rénovation de son logement ?

Publié le : 04 juillet 20224 mins de lecture

Ce n’est pas une première, la consommation énergétique d’une maison peut être très pesante sur le budget d’un foyer. Cela est particulièrement valable avec le règlement des factures de gaz et d’électricité. C’est ainsi important de découvrir diverses méthodes de réaliser des économies. Rappelez-vous des travaux de rénovation énergétique à part les éco-gestes et les habitudes neuves.

L’évaluation de performance énergétique

Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ou Ademe, chaque maison est authentique. Cette affirmation touche également son chantier de rénovation énergétique comme la configuration, le genre de bâtiment, la zone climatique, la structure, etc. Il ne faudra ainsi pas observer et planifier les choses de manière similaire. D’un côté, votre logement peut être une nouvelle demeure en plain-pied bâtie en brique. De l’autre côté, c’est éventuellement une gigantesque maison ancienne en pierre avec étage. La phase de l’évaluation de performance énergétique est ainsi très essentielle pour estimer les forces et faiblesses de votre logement. C’est sur le plan énergétique. En possédant une très bonne représentation de son potentiel énergétique et état, vous pourrez plus aisément comprendre quelles missions de rénovation énergétique avantager pour la suite.

Les indicateurs de choix pour un isolant haut de gamme

Lors de l’isolement d’une maison, les fournisseurs d’énergie sur le comparateur Choisir.com vous aident à faire le bon choix de l’isolant, en prenant en considération deux facteurs. Il faut d’abord considérer le déphasage thermique. Il s’agit de la « durée pendant laquelle la chaleur entrera dans un habitat » d’après la description d’Engie. Cela permet de préserver le foyer de la chaleur d’été. En effet, ce sera compliqué pour la chaleur d’entrer dans l’immeuble si le déphasage est élevé. De cette manière, l’isolation du logement sera améliorée. Pour terminer, il est aussi préférable d’observer les spécificités de l’isolant (robustesse face à l’humidité, au feu, performance phonique…).

Les missions d’isolation

L’isolation fait partie des dimensions les plus essentielles de la rénovation énergétique. Généralement, les missions d’isolation sont effectuées par ordre. Cela commence par les déperditions thermiques les plus essentielles pour finir avec les plus infimes. Le plus habituellement, il est préférable de procéder à l’isolation de la toiture et des combles. D’après l’Ademe, le toit constitue 25 à 30 % des pertes de chaleur d’une demeure. Il ne faut pas laisser de côté l’isolation des fenêtres qui représentent 10 à 15 % des fuites énergétiques. Cela vise le plus habituellement à placer du double vitrage à la place des vitres simples. Il faut aussi se lancer dans l’isolation des ponts thermiques qui constituent 5 % à 10 % des déperditions…

Plan du site